Share in top social networks!

Cliquez maintenant sur la vidéo pour recevoir des conseils pour changer de vie!

video repartir play Comment savoir dire non pour me respecter...et respecter lautre!

Cliquez maintenant sur la vidéo pour recevoir des conseils pour changer de vie!
 Comment savoir dire non pour me respecter...et respecter lautre!
Entrez votre e-mail pour accéder directement aux vidéos!

Comment savoir dire non pour me respecter…et respecter l’autre!

se respecter 300x173 Comment savoir dire non pour me respecter...et respecter lautre!

Me respecter pour gagner estime de moi

 

Il y a quelque temps je vous confiais que savoir dire non pouvait avoir un impact important sur votre gestion du temps. J’avais consacré, en effet un article à ce sujet, où je vous faisais part  de la difficulté que  certaines personnes  ont  à s’affirmer et tendance à tout accepter…pour finalement se laisser dépasser et bouffer par le temps. Je terminais l’article en disant : « savoir dire non c’est se respecter et respecter l’autre… » Je m’en vais donc développer  cette notion importante.

Savoir dire non c’est égoïste?

 

Tout d’abord, je pense, que contrairement à une certaine idée  admise qui considère que dans le monde actuel, il y a une majorité d’individualistes, personnellement je pense qu’il existe un nombre important de personnes qui  sont prêtes à faire plaisir au détriment de leur propre contentement.

Je rencontre pas mal de personnes qui se trouvent dans cette dynamique et je trouve cela très louable à partir du moment où ce comportement est tout à fait adapté et ne pose pas de problème.

Je m’explique… j’entends également pas mal de plaintes autour du fait que malgré leurs efforts envers autrui, ils ne reçoivent que très peu de reconnaissance.

« Je vais le chercher tous les jours en voiture pour aller au boulot et quand je lui demande un service, il m’envoie balader…pourtant je ne lui ai jamais rien demandé… »
« Quand il a besoin de moi, je suis toujours là pour lui…mais moi quand je demande qu’il fasse un effort, il  ne veut pas m’écouter».
« Ces ados,…on est bien bête…on fait tout pour eux et plus on leur donne…plus ils en prennent ».

Je me plains… donc je suis responsable!

 

Ces phrase sont légions  dans notre univers,…il suffit, comme moi, de prendre le train paresseusement  pour que l’oreille soit titillée et dès lors, de sortir votre ordinateur pour écrire un article sur le sujet .

J’ai envie de poser une question provocante  : « Quand vous vous plaignez de cette manière, qui est responsable de la situation ? »… On aurait tendance à dire, c’est l’autre ! Mais si on y regarde d’un peu plus près…le responsable de la situation c’est vous !

En effet, l’autre ne vous a rien demandé  c’est  de votre propre chef que vous avez décidé de lui venir en aide. L’autre ne vous est absolument pas redevable de quoi que ce soit. C’est  celui qui se plaint qui est en demande par rapport à l’autre … estime, reconnaissance ou encore autre chose…

 

Codépendance… tu me tiens…quand je me plains

Celui qui se plaint se met en position de codépendance par rapport à l’autre c’est-à-dire qu’il se met en relation « de non gratuité ». La meilleure façon d’avoir des relations saines, c’est de bannir tout lien de codépendance afin de se respecter et d’être respecté. Les liens que vous établirez ainsi seront clairs.

Soit vous donnez gratuitement, soit vous attendez quelque chose en échange… il faut choisir pour que cela soit clair dès le départ! Exprimez le donc directement à l’autre où le cas échéant à partir du moment où vous vous rendez compte que vous êtes en attente de quelque chose de plus. Il est important aussi de laisser à l’autre le choix de refuser ou de modifier votre nouvelle proposition.

« Cela fait plusieurs mois que l’on utilise ma voiture pour aller travailler, je l’ai toujours fait sans problème, à présent je souhaiterais que tu participes aux frais de carburant, cela te convient-il ? »
« J’ai le sentiment d’avoir toujours été disponible quand tu avais besoin de moi et cela ne m’a jamais posé problème jusqu’à aujourd’hui,  à présent j’ai moi aussi besoin de te demander quelque chose… »
« Tu m’en demandes beaucoup et je l’ai toujours fait avec plaisir car tu es ma fille, mais à présent j’attends de toi quelque chose en retour… »

Se respecter en établissant de nouveaux contrats

Voilà des propositions qui permettent de construire de nouveaux contrats sains pour les trois situations que nous avions évoqué plus haut. En agissant ainsi, vous et l’autre avez tout à gagner. Vous aurez le sentiment de vous faire respecter et de respecter vos limites. D’autre part, vous proposez un nouveau contrat pour l’avenir avec l’autre sans lui demander d’être redevable par rapport à la situation passée. Vous repartez donc sur de nouvelles bases.

A partir du moment où vous faites une proposition négociable à l’autre, vous quittez la relation de codépendance et il est bien plus agréable pour tout le monde de se sentir libre.

Pour se respecter il faut agir!

 

Je vous propose à présent un plan d’action… car si vous désirez que la situation change, il faut à présent sortir de votre zone de confort et agir!

 

  • Je vous invite à vous mettre en réflexion sur les situations où vous vous sentez mal à l’aise car vous vous rendez compte que vous êtes en situation de codépendance envers quelqu’un. Vous reconnaîtrez ces situations très facilement en écoutant vos émotions : Si vous ressentez de la frustration parce que vous avez le sentiment de donner sans rien obtenir en retour…c’est qu’il ya quelque chose à régler.
  • Questionnez-vous sur la manière d’établir un nouveau contrat pour l’avenir sans que l’autre vous soit redevable du passé.
  • Comment allez-vous communiquer sainement autour de cela avec l’autre.
  • Communiquez-le à l’autre, car quand vous aurez pris conscience de ce phénomène de codépendance, si vous n’agissez pas, votre frustration grandira et vous perdrez davantage encore d’estime de vous-même et d’estime de l’autre.
  • Après avoir fait l’effort de proposer un nouveau contrat à l’autre, félicitez-vous ! …et  ressentez les bienfaits de  ce nouveau sentiment de liberté…En vous félicitant de cette manière, vous gagnerez en estime de vous car vous vous sentirez respecté…

Si vous avez des difficultés à trouver la manière de proposer un nouveau contrat, n’hésitez pas à en parler dans les commentaires…peut-être que d’autres, ou moi-même pourront vous aider à trouver des réponses… Chercher la solution qui nous permet d’évoluer…c’est aussi se respecter!

Share in top social networks!